BioTropic vous présente les grenades bio de Söke en Turquie

La grenade est une culture très ancienne et existait déjà dans les jardins de l’Égypte ancienne. Originaire de la région du monde située entre l’Iran et l’Inde, la grenade est depuis longtemps également cultivée et valorisée dans le bassin méditerranéen. Dans l’Antiquité, le fruit était, du fait de ses nombreux pépins, considéré comme un symbole de fertilité, dans le paradis biblique, il provient de l’arbre de la connaissance. La grenade compte parmi les types de fruits les plus riches en substances nutritives. Elle contient des antioxydants, du potassium et des vitamines B.

À Söke, sur la côte turque de la mer Égée, le groupement de producteurs BASAK Tarim s’est spécialisé dans ce beau fruit du paradis.

Nos trois collègues néerlandais de BioTropic, Ronald Vianen, Joep van Koevorden et Sven de Jongh ont visité, à la mi-octobre, BASAK Tarim. Mehmet Daldal, l’un des quatre producteurs de Basak Tarim est venu les chercher à l’aéroport. Il explique que BASAK Tarim a été fondée en 1986 par lui-même et trois autres ingénieurs en agronomie – ils constituent aujourd’hui un groupement de producteurs. En 2007, l’un d’eux décida de cultiver des grenades conformément aux directives biologiques. Étant donné que les grenades bio faisaient l’objet d’une demande croissante, le groupement décida de se lancer entièrement dans l’activité bio et construisit une station de conditionnement moderne, avec possibilité de refroidissement, pour fruits bio exclusivement. 600 tonnes de grenades fraîches peuvent y être traitées et emballées chaque saison. Basak Tarim travaille depuis en collaboration avec trois cultivateurs de grenades.

La grande récolte commence en octobre et dure 2 semaines environ. Dès que les grenades sont cueillies, elles ne murissent plus. Il est de ce fait important de reconnaitre à quel moment le goût et la faculté de conservation seront optimaux. La couleur de la peau externe n’est pas nécessairement parlante quant à la maturité du fruit mais plutôt sur la variété de la grenade, un fruit qui compte quelque 400 sortes. Sa couleur va du rouge clair au rouge foncé, la peau a l’aspect du cuir frais. La couleur des pépins peut être rose pâle jusqu’à rouge écarlate et leur goût va de l’acide au sucré.

Chez BASAK Tarim, on cultive la variété « Hicaz ». Elle est considérée comme un peu moins sucrée que la variété standard « Wonderful », mais les experts disent que le goût général est bien meilleur. « Nous utilisons tout dans la grenade, rien n’est jeté », explique Mehmet Daldal. « Nous fabriquons, à partir de nos grenades du jus de grenade frais, du sirop de grenade, des pépins de grenade séchés, de l’huile de pépins de grenade et des fleurs de grenade séchées ».


Texte: Visnja Malesic
Images: BioTropic GmbH, BASAK Tarim
Graphique: OpenStreetMap-Mitwirkende
Version: Octobre 2015

Mots-clés: Basak Tarim (FR), Grenades (FR), Joep van Koevorden (FR), Ronald Vianen (FR), Sven de Jongh (FR), Turquie (FR)

Imprimer E-mail

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.